Prenons un café ensemble !

par | Mai 3, 2024

Sur le thème « Chercher ensemble la paix et ce qui est le mieux pour la ville » (cf. Jr 29,7), une trentaine de chrétiens engagés dans Ensemble pour l’Europe (EpE) se sont retrouvés le mardi 16 avril 2024 dans la salle paroissiale de St Paul à Innsbruck, pour porter un regard commun sur la […]

Sur le thème « Chercher ensemble la paix et ce qui est le mieux pour la ville » (cf. Jr 29,7), une trentaine de chrétiens engagés dans Ensemble pour l’Europe (EpE) se sont retrouvés le mardi 16 avril 2024 dans la salle paroissiale de St Paul à Innsbruck, pour porter un regard commun sur la ville d’Innsbruck et la région du Tyrol au regard de cette devise.

Ils ont été rejoints par Thomas Römer (YMCA) et Michael Guttenberger (Vineyard) arrivés de Munich.

Thomas Römer a commencé par inviter les participants à se présenter en fonction de leur appartenance à une Église, une Communauté ou un groupe : Mouvement de Schönstatt, Lumen Christi Tirol, Mouvement des focolari, Sant’Egidio, ENC (European Community Network), Communauté Chrétienne Libre.

Les intervenants ont constaté, avec une bonne intuition, qu’il y avait encore une bonne « marge de progression » dans les relations entre les groupes présents et ont demandé à chaque Mouvement d’exposer brièvement leurs caractéristiques. Sur cette base, Thomas Römer a souligné l’essentiel de chacun, permettant ainsi de mieux se connaître et d’apprécier davantage les différents charismes. Dans ce processus, soigneusement accompagné par les deux “combattants” de longue date d’Ensemble pour l’Europe, la gratitude envers Dieu pour les différents dons et charismes, qui apparaissaient dans toute leur évidence, s’est accrue. La joie de la fraternité était tangible entre tous.

Revenant sur l’histoire d’EpE, M. Römer a souligné la contribution décisive du charisme de l’unité apporté par Chiara Lubich.

Au cours du dialogue, plusieurs participants ont demandé comment l’objectif de « Ensemble » (pour Innsbruck, pour le Tyrol, pour l’Europe) pouvait être atteint. L’une des réponses a surpris par son apparente banalité : « Prenons un café ensemble » ! Thomas Römer entendait par là une rencontre sans arrière-pensée, avec le seul désir de mieux se connaître, d’apprécier la diversité dans son ensemble et d’en bénéficier. D’autres points ont été expliqués dans un PowerPoint.

À la fin de la partie officielle, les participants ont exprimé leur gratitude envers les deux orateurs … et des rafraîchissements ont été servis avec des amuse-bouches et des boissons, ce qui a permis de poursuivre les conversations et d’apprendre à mieux se connaître.

Gusti Oggenfuss, IpE Innsbruck

Photo: Armin Inglin, Anna Maria Gasser-Renzler

STIMULER TA VILLE>>

0 commentaires

Laisser un commentaire

S’abonner à la newsletter

Leave this field blank

ARTICLES EN LIEN

Called to Hope

Called to Hope

C’est grâce à Dieu que nous pouvons espérer et l’espérance est nécessaire
dans le monde d’aujourd’hui. En 25 ans de coopération fraternelle, nous avons découvert un chemin qui appelle le peuple de Dieu à l’unité et montre à notre société plus de fraternité. Le 31 octobre 2024 marque l’anniversaire de la fondation d’Ensemble pour l’Europe et de la signature de la Déclaration commune sur la doctrine de la Justification. Une raison de remercier Dieu et de découvrir de nouvelles perspectives.

Racines chrétiennes et avenir de l’Europe

Racines chrétiennes et avenir de l’Europe

Le soir de la Journée de l’Europe 2024, Jeff Fountain, directeur du Centre Schuman d’études européennes à Amsterdam, et l’ancien Premier ministre slovaque Eduard Heger se sont exprimés lors d’une conférence en ligne sur le thème : « Parlons et prions pour l’Europe ». Plus de 100 participants en Europe ont suivi les présentations avec grand intérêt.

Réveille-toi, Europe !

Réveille-toi, Europe !

Ensemble pour l’Europe (EpE) en Belgique a célébré la Journée de l’Europe en collaboration avec le Centre Schuman. La conférence « Wake up Europe » était préparée en collaboration avec la Chapelle pour l’Europe, le comité EpE Belgique, l’AEE (Alliance Évangélique Européenne) et l’église des Carmes, où s’est tenu le Forum. Les participants au forum venaient de divers pays d’Europe occidentale et orientale (Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède, Allemagne, Italie, France, Ukraine), ainsi que quelques participants d’Arménie.